#036: Se laisser éblouir par la Sainte Chapelle

5

Construction : 1242-1248. Six ans, un véritable record pour l’époque ! Il faut dire, la commande était urgente : Saint Louis venait de racheter la Couronne d’épines à l’empereur byzantin, et il lui fallait un écrin digne de ce nom.

La Sainte Chapelle est un véritable joyau du gothique, sa construction a coûté trois fois moins cher que la fameuse Couronne d’épines…

En fait il y a deux chapelles en une. La « chapelle basse » était réservée au personnel de Saint Louis. Elle a subit une inondation, deux incendies, et a servi de dépôt de céréales pendant la Révolution.

La chapelle haute était réservée à la famille royale. Sa construction est un chef d’oeuvre, surtout pour l’époque : il n’y a presque pas de murs ! Ils ont été évidés au maximum et remplacés par des contreforts, afin de faire la part belle aux vitraux, qui tels une bande-dessinée, retracent l’histoire de la Bible. (Alors, la bédé, c’est pas un art ?!)

Et du coup, le résultat est éblouissant.

Au fond, la châsse où était précieusement gardée la couronne et d’autres reliques. Les vitraux situés au fond de la chapelle s’ouvraient sur la rue, et l’on exposait ces morceaux d’histoire biblique au bon peuple avant de les replacer soigneusement, loin des regards et des pillards. Peine perdue à la Révolution, la Sainte Chapelle, comme tous les édifices religieux, fut dépouillée de ses trésors. On remit tout de même la main sur la couronne, un fragment de croix et un clou (vous croyez qu’il reste de l’ADN de Jésus dessus ?), qui sont aujourd’hui gardés à quelques pas de là, à Notre Dame.

Supplément crânerie : A la fin du XIXe siècle, la Sainte Chapelle servait de bureau d’archives, des étagères étaient vissées sur les vitraux… alors forcément, lorsqu’elle fut réhabilitée, il fallut remplacer un bon paquet de pièces de verre !

Truc utile : Visitez la Sainte Chapelle un jour de grand soleil, c’est magique ! Et n’hésitez pas à suivre une visite guidée, le nombre d’anecdotes que contient cet édifice est égal à son âge ! Enfin, si vous comptez visiter aussi la Conciergerie, pensez au billet couplé pour que cela vous revienne moins cher.


Afficher www.millechosesaparis.com sur une carte plus grande

Discussion5 commentaires

  1. Ça vaut aussi vraiment la peine de prendre un guide car il n’y a pas beaucoup d’information à l’intérieur et ceux-ci expliquent les vitraux ce qui est très intéressant.

  2. @Nathalie, c’est vrai, je rajoute ça à mes « trucs utiles », merci de me l’avoir rappelé !
    @Cynthia : et bien sûr, je conseille le fabuleux « Jeux de pistes à Paris, musées et monuments » chez Hachette, qui regorge de petites anecdotes 😉

  3. Petit truc utile bis : j’ai visité ce monument il y a 1 mois et demi et les vitraux de la Sainte-Chapelle étaient en cours de rénovation (au niveau de la châsse). Du coup, petite déception, d’autant plus que le soleil n’était pas de la partie.
    Donc, si je ne me trompe pas, attendez un petit peu.

    PS : continuez comme ça, j’adooooooooore vos sites de découverte.

Leave A Reply