MILLE CHOSES A PARIS » Blog Archives

Tag Archives: église saint-germain de charonne

Balade Sortie Supplément crânerie

#065: S’immerger dans le village de Charonne

Des petits pavés, une jolie butte et comme dans les villages du fin fond de la France, une église modeste, sans fioritures, qui surplombe la rue principale.

Voici Charonne ! Ce petit coin de l’Est parisien n’a rien perdu de son charme d’antan, et il fait bon prendre un chocolat chaud dans l’un des cafés de la rue Saint-Blaise. Vous êtes en plein coeur d’un ancien village de vignerons et de maraîchers ! Au XIXe siècle, le quartier regorge de guinguettes : elles attirent les parisiens en masse car étant situées hors des murs de Paris, le vin y est deux fois moins cher… Et oui, il y avait une taxe à l’entrée dans la capitale pour toutes les marchandises ! Ces “douanes” de l’époque s’appelaient des “barrières d’octroi” : à l’époque, un mur long de 24 km entourait les anciennes limites de Paris, qui comptait alors 12 arrondissements. 54 barrières d’octroi permettaient d’y entrer moyennant une taxe sur les marchandises… Alors forcément, tout autour, les débits de boissons à prix cassés faisaient rage ! Ces limites dataient de 1787, elles furent élargies en 1860, alors que la capitale absorbait les villages des environs. Ces taxes disparaîtront complètement seulement durant la Seconde Guerre Mondiale…

Bref, revenons-en à Charonne ! Le lieu s’industrialise peu à peu, s’urbanise, attire les ouvriers mais aussi les travailleurs du bois : au début du XXe siècle, ébénistes, fabriques de meubles, scieries et vernisseurs sont plus de 200 !

Vous ne trouverez pas vraiment de trace de tout ça. Et même l’église ne se visite pas pour le moment : elle est en travaux afin de consolider les fondations. Que cela ne vous empêche pas de grimper à sa hauteur afin d’admirer la vue sur la rue Saint-Blaise, mais aussi pour découvrir le petit cimetière mitoyen qui se cache à l’arrière ! C’est l’un des derniers de Paris, la seule autre église disposant de son propre cimetière étant dans le 18e arrondissement (il s’agit de Saint-Pierre-de-Montmartre).

Supplément crânerie : quand vous vous trouvez sur le parvis de l’église Saint-Germain de Charonne, tournez les yeux vers la gauche… une autre église, plus moderne et sans charme lui fait face. Vous l’avez repérée ? Il s’agirait d’un caprice des croque-morts au début du XXe siècle : fatigués de gravir les marches en portant les lourds cercueils, ils auraient réclamé la construction d’une église de plain-pied ! Fainéants, va !


Afficher www.millechosesaparis.com sur une carte plus grande

 

Vous avez aimé ? Partagez !
Published by: