#081: S’envoler au Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget

2

C’est pas un joli coin, en plus il faisait gris quand on est passé par là. Mais alors, quelle richesse que ce musée ! Quand on a commencé, on ne s’est pas rendu compte qu’il y avait une aile supplémentaire : prévoyez du temps, le lieu le mérite.

WP_20131109_024

La visite est gratuite si vous choisissez de ne pas monter à bord des avions. Nous, on s’est offert la totale : on a rarement l’occasion de découvrir l’envers du décor, les soutes, les appareils cachés sous nos pieds, le moteur… c’est vachement grand en fait, un avion désossé ! (Spoiler : une voiture est garée en soute !)

WP_20131109_008

A l’extérieur, avions civils et militaires, ainsi qu’une fusée présentent ce qu’on connaît déjà : des avions de notre temps, ceux qu’on voit partout, dans le ciel et dans nos écrans. C’est aussi l’occasion de monter à bord de l’illustre Concorde et de découvrir à quel point c’était étroit, dedans… une vraie fusée horizontale.

WP_20131109_095

WP_20131109_089

On s’est un peu étonné de ne rien lire sur la fin du Concorde, le tragique accident de Gonesse, dans la frise qui illustrait la vie de cet appareil. Vous l’aurez compris : ici, c’est une ode aux machines volantes de tout poil, oublions les ratés.

Dans les hangars, on découvre à quel point l’imagination a turbiné chez les inventeurs de modèles plus ou moins improbables.

Musée Bourget

 

Avion-bus transilien (!), en tôle, en bois, avec roue de paille, ailes rétractables ou d’une envergure à peine croyable… Tous les modèles exposés font hausser le sourcil.

WP_20131109_102

Et dans le hangar des hélicoptères, même sensation !

WP_20131109_041

Il y a aussi une partie consacrée à l’exploration de l’Espace où certaines capsules font frémir quand on s’imagine glissé dedans, flottant dans l’immensité de l’univers…

WP_20131109_039

WP_20131109_046

Des reconstitutions émaillent le parcours, un appartement tout droit sorti des sixties où la télé diffuse en boucle les premiers pas de l’homme sur la lune retranscrit la sensation qui a du envahir la population lors de cet événement.

Et puis c’est là, en ressortant, qu’on s’est rendu compte qu’on n’avait parcouru que la moitié du musée.

WP_20131109_157

En gros, il nous restait toute cette aile, la partie du bâtiment qui était auparavant l’entrée des voyageurs dans l’aéroport du Bourget.

WP_20131109_143

De ce côté-ci, on plonge dans les premières expérimentations de l’homme avec les objets volants : montgolfières, avions, ailes d’oiseaux… Un atelier est également reconstitué, ainsi que des mises en scène en période de guerre. Encore une fois, très bien réalisé.

Montage bourget

 Il y a aussi un super espace de simulation pour les enfants (de plus de 12 ans il me semble), que l’on n’a pas pu tester puisqu’on ne disposait pas du public adéquat. Mais d’après les réactions, ça a l’air bien foutu !

C’est vraiment une visite à tester avec les enfants : même à 2 ans, ils adhèrent 😉

http://www.museeairespace.fr/


Afficher www.millechosesaparis.com sur une carte plus grande

 

Discussion2 commentaires

Leave A Reply