#079: S’offrir une pause dans le 17e

3

Le 17e, ce n’est pas l’arrondissement dans lequel on va spontanément se balader, a priori. Pas vraiment de grand monument historique, mais une foultitude de petits détails, façades, squares, églises, parcs, méritent pourtant qu’on s’y arrête.

Imaginons. Vous travaillez dans le quartier, entre la place des Ternes et le Faubourg Saint-Honoré. Vous pouvez alors entamer une petite marche pour rejoindre le magnifique parc Monceau, en sélectionnant quelques rues pleines de charme. Sur la rue du Faubourg Saint-Honoré, la villa Wagram et le square du Roule offrent déjà de jolies perspectives.

IMG_3505

D’ailleurs, Jeanne Moreau ou Gérard Lenormand vivent ici…

IMG_3508

Le nom de la rue du Faubourg Saint-Honoré n’a pas changé depuis le Moyen-âge. Connu comme l’un des beaux quartiers de la capitale, il se développe vers la fin du XVIIe siècle grâce à de riches financiers qui y font construire de grands et somptueux hôtels particuliers, vous allez d’ailleurs en croiser durant la balade. A l’époque légèrement excentré, le quartier bénéficie d’un attrait nouveau au moment où le Marais commence à perdre de son prestige, à cause notamment d’une trop grosse pression démographique. Aujourd’hui, de nombreux centres d’affaires ont choisi cette rue, on y trouve beaucoup de bureaux et nombreuses sont les sociétés qui ont commencé ici et grâce à l’achat d’un bureau sur Paris pour certaines, avant de devenir internationalement reconnues, comme Lanvin par exemple. Petit détail amusant : vous ne trouverez pas de n°13 dans cette rue, l’impératrice Eugénie le fit supprimer par superstition…!

Plus loin, au niveau de la salle Pleyel , c’est la rue Daru qui vous réserve des surprises : la cathédrale Saint Alexandre-Nevsky dévoile ses coupoles dorées.

IMG_3522

Classé aux Monuments historiques, c’est le premier lieu de culte permanent dont disposa la communauté russe orthodoxe de France. Si les lenteurs administratives entre France et Russie manquèrent de peu d’avoir la peau du projet, lorsque le permis de construire fut enfin délivré vers 1860, il fallut à peine plus d’1 an pour construire la cathédrale !

Sur votre chemin, rue Daru et rue de Courcelles, quelques immeubles Art déco cachent des façades de bureaux parmi lesquels ceux d’Henri Langlois, le fondateur de la cinémathèque française.

IMG_3541

Cet itinéraire (voir la carte plus bas) vous mènera jusqu’aux somptueuses grilles du parc Monceau, où d’autres façades d’hôtels particuliers vous attendent encore avant de rejoindre la verdure.

IMG_3544

A mon humble avis, Menier, le grand chocolatier, décroche la palme de la façade la plus chargée ! 

IMG_3549
Enfin, se dévoile le parc Monceau et ses nombreuses statues, son bassin, ses fleurs, sa grotte, sa pyramide ou son obélisque.

IMG_3566

A sa création au XVIIIe siècle, le paysagiste Carmontelle en avait fait un lieu extravagant : il y avait une pagode, une tente tartare et un moulin hollandais ! Aujourd’hui, il reste quelques perles à dénicher… à vous de les découvrir !

IMG_3571

 

Supplément crânerie : Le premier saut en parachute réussi (le détail a son importance !) eut lieu ici même ! Le 22 octobre 1797, André-Jacques Garnerin franchit le pas et prend place dans un panier d’osier relié à une sorte d’immense parapluie. Il se jeta de 800 mètres de haut, priant certainement, comme tous les spectateurs au sol, pour que le parapluie s’ouvre bel et bien… ce qu’il mit quelques atroces secondes à faire !!!

Cette balade est un extrait de celle que je propose dans le 17e arrondissement de Paris, dans mon livre sorti l’an dernier Balades et petites histoires parisiennes, chez Hachette.

Livre

Je me disais qu’avec le retour des beaux jours, vous en parler à nouveau, ce serait pas mal… :-) J’en profite pour remercier Anna de Paris en photos, qui avait fait une chouette note pour présenter l’ouvrage à sa sortie.


Afficher www.millechosesaparis.com sur une carte plus grande

Discussion3 commentaires

  1. Très belle ballade en effet, le 17ème a quand même quelque chose de très particulier. En revanche je vote pour les grilles du Parc Monceau, non pas pour la beauté de la phot mais pour tous les souvenirs parisiens quelle me rappelle, merci pour cette petite pause sympathique :)

Leave A Reply