#045: Vibrer au rythme de la Marche des fiertés (ou gaypride, comme vous voulez)

1

Ils sont beaux, ils sont nombreux, ils s’amusent, et ils revendiquent. Long cortège qui traverse Paris, la Marche des fiertés est l’occasion de rappeler qu’on n’est pas vraiment tous égaux sur le plan des droits.

Alors pour une journée on fait comme si, on se tient par la main en public, on revêt des vêtements loufoques, on se plante une plume dans le c*l pour rire (jaune ?) de l’image que certains ont encore des homosexuels…

…et on réclame des droits. Le droit au mariage, à se tenir la main dans la rue, à avoir des enfants (il y en a vraiment qui font *encore* l’amalgame entre homosexualité et pédophilie ? Mais dans quel siècle êtes-vous resté bloqué ???).

Dans le cortège, beaucoup d’homos, des hétéro « gay-friendly » qui viennent soutenir la cause, des parents qui défendent le droit de leurs enfants homo, des parents qui ont fondé une famille dans l’illégalité, en optant pour une insémination à Bruxelles ou pour un projet de coparentalité avec un ami proche, et qui demandent à avoir un statut de parent légal. Et aussi des jeunes, venus pour profiter de l’ambiance, de la fête sans vraiment se poser de question sur le fond des revendications.

Maintenant il faudra attendre un an avant de pouvoir profiter de la prochaine… mais en attendant, vous pouvez toujours écouter France Inter le samedi soir à 21h pendant l’été si le sujet vous intéresse ! « Je t’aime pareil » traite de l’homosexualité en France en 2010, pour comprendre les blocages, les avancées de ces dernières années. Quoi, je me fais de la pub ? C’est mon blog, je fais bien ce que je veux… 😉

Supplément crânerie : Pourquoi Marche des fiertés ? Ne tombez pas dans le panneau, « fierté » ne signifie pas « je suis fier d’être homosexuel », ce serait aussi ridicule qu’être fier d’être hétéro, noir ou blanc… Non, fier dans le sens « je suis fier d’assumer ma différence et d’oser vivre au grand jour avec ».

Le site de la Marche des fiertés : http://marche.inter-lgbt.org/

DiscussionUn commentaire

Leave A Reply