#018: Se cultiver à la Bellevilloise

0

Perchée quelque part dans le 19e entre Buttes Chaumont et Père Lachaise, la Bellevilloise a déjà une belle liste d’habitués. Et un programme plus qu’honorable.

Paris 058

Ce sont trois hommes dans le vent, originaires du monde du spectacle, de la production et des médias qui ont remis le lieu au goût du jour, et ce après une âpre lutte contre les méchants promoteurs immobiliers. C’était début 2000. La Bellevilloise a entamé sa seconde vie en 2005.

Paris 041

Parce qu’il y a eu une première vie qui remonte à 1877. Juste après les évènements de la Commune, 20 ouvriers décident d’ouvrir une coopérative : deux soirs par semaine, ils tiennent une petite épicerie. Ces êtres visionnaires (ou simplement… sensés ?) pratiquaient déjà le commerce équitable local, en organisant des ventes directes du producteur au consommateur. La « maison du peuple de la Bellevilloise » se voulait un accès à la politique et à la culture pour les gens modestes. Outre l’épicerie et un café, le reste de cet immense bâtiment n’était que salles de réunion où accessoirement, Jean Jaurès tenait des rassemblements politiques. Grande époque où la Bellevilloise devient un haut lieu du fourmillement politique et intellectuel de gauche !  Dommage, l’épopée se termine brutalement en 1936 à cause de luttes intestines. Les lieux deviennent des bureaux en 1950, jusqu’au rachat par les trois lurons en 2000.

Paris 053

Alors cette deuxième vie est plutôt bienvenue. Un club au sous-sol, le restaurant la Halle aux Oliviers au rez-de-chaussée, le café terrasse (photo plus haut), le plateau forum et le plateau loft… autant de salles où sont programmés spectacles, expositions, ciné concerts, réunions… Sans parler de la salle de réalité virtuelle pour des projections en relief qui permet aux artistes de tester les possibilités qu’offrent les nouvelles technologies.

Paris 045

Agréable et pas prise de chou, l’endroit. Avec des décos amusantes en fonction des saisons ! Ici, c’est la déco « été » avec transat et gazon. Attendons de voir ce qu’ils nous réservent pour l’hiver…

Supplément crânerie : vous aimez faire rêver ? Alors peut-être l’Ecole des Filles de joie vous intéressera ! Détrompez-vous, on ne vous apprendra pas les pratiques et les ficelles du plus vieux métier du monde. Cette nouvelle école basée à la Bellevilloise vous initiera à l’effeuillage façon pin-up, au maquillage de scène ou à la fabrication d’accessoires de cabaret ! Des infos ici.

http://www.labellevilloise.com/


Afficher www.millechosesaparis.com sur une carte plus grande

Discussion

  1. C’est un endroit que j’aime bien moi aussi. La première fois que j’y suis allée, c’était pour un showcase privé de Dido, auquel j’étais allée avec d’autres blogueuses d’ailleurs… Je n’y avais jamais mis les pieds alors que c’est tout près de chez moi, puisque j’habite en haut de Ménilmontant. L’été il y a toujours un monde fou, pas facile de trouver une place sur la jolie terrasse 😉

  2. Tiens, j’ai fete mon anniversaire au restaurant la Halle aux Oliviers, j’ai beaucoup aimé le cadre et en étant sur la mezzanine, ce n ‘etait pas trop bruyant et on pouvait quand meme bien entendre le concert qui a eu lieu en bas! tres sympa!!

  3. La Bellevilloise est redevenue un bouillon de culture contemporaine et c’est un vrai bonheur! Outre cet espace centrale assez incroyable avec ces oliviers, je suis tenté tous les jours d’aller jeter un oeil du coté de la Bellevilloise tellement la programmation est éclectique et sympa.

  4. J’ai habité juste à côté entre 1992 et 1995, et ce n’était pas des bureaux ! En bas, il y avait un cours de théâtre dirigé par Niels Arestrup, et au-dessus, une salle de spectacle, ou au moins de répétition. J’y ai vu travailler Francis Perrin de ma fenêtre :-) .

    • Oh ben zut, pour l’histoire j’ai pris mes infos sur le site de la Bellevilloise, mais si tu l’as vu de tes yeux vus, alors je te crois :-)
      Je me repencherai sur la question à mon retour à Paris, pour l’instant je travaille sur la très méditerranéenne Athènes !

      • J’ai regardé en détail le site de la Bellevilloise, depuis que j’ai écrit ce message. Ils ont comme adresse 19-21 rue Boyer, et d’après d’autres sites, l’adresse du cours d’Arestrup était au 25 (et moi j’habitais au 27).
        En fait, je pense qu’ils ont dû reprendre une partie des bâtiments d’origine de la Bellevilloise, qui étaient ptet des bureaux de ce côté-là. L’autre partie correspondant à ce que j’ai décrit, mais il y avait bel et bien inscrit aussi « La Bellevilloise » sur cette partie-là, de mémoire ! :-)

  5. voilà un des endroits inscrits dans ma liste  » y aller  » ! Mais comme beaucoup de listes, une fois sur deux, elles restent lettre morte ! Bon, en lisant cet article, je remets LA bellevilloise en haut d’une nouvelle liste :)

Leave A Reply