#012: Admirer art et architecture au musée du Quai Branly

3

exterieur071

Alors bien sûr, on peut râler parce que l’intérieur est sombre, parce que les notices explicatives sont parfois mal éclairées et parce qu’elles sont souvent chiches en explications.

Branly15

Mais franchement, l’atmosphère qui règne ici a quelque chose de magique. Traverser ces continents, découvrir ces statues parfois faites d’un seul tenant (comme celle-ci par exemple), plonger dans des cultures où les coutumes sont à mille lieux des nôtres… c’est envoûtant. Statues, films, toiles et objets insolites sont répartis en fonction des continents. On visite ici les « arts premiers » (définition contestée) en provenance d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques. En proportions, les collections ne sont pas égales, mais pour les débutants que nous sommes, cela évite peut-être une visite interminable et lassante.

exterieur065

A la lueur du jour, le musée offre aussi une belle série de surprises, à commencer par son jardin touffu protégé des bruits de la rue par une haute paroi de verre. Coins et recoins offrent des espaces pour lire ou pique-niquer, dans une végétation luxuriante !

Imaginé par l’architecte national Jean Nouvel (et son cabinet), le musée est invisible depuis l’autre rive de la Seine. Sa forme, longue et relativement basse, en fait un bâtiment discret. On est loin du tape-à-l’oeil des années 1900, et pourtant les couleurs et la forme ont de quoi surprendre !

Paris 104

Supplément crânerie : La végétation pousse d’ailleurs à l’horizontale ET à la verticale au musée du Quai Branly : ne manquez pas le mur végétal sur le quai. Plus de 150 espèces régulent la température du bâtiment, été comme hiver !

Passez également du côté de la rue de l’Université. Une partie du musée donne sur cette rue. Observez les plafonds depuis les fenêtres : des décors apparaissent… chaque étage a été réalisé par un artiste aborigène différent.

exterieur060


Afficher www.millechosesaparis.com sur une carte plus grande

Discussion3 commentaires

  1. Mon musee prefer pour son cote vivant, vibrant. En debut d’annee, des messages, images, videos etaient projetees soudainement, sur le chemin des visiteurs. J’en aime aussi le grand escalier en spirale, chemin, invite a la promenade initiatique, a l’aventure et ses couelurs chaudes comme si l’on entrait, finalement, au coeur d’une immense dragon!

    • C’est vrai que je n’ai pas parlé de cette immense rampe qui mène au coeur du musée… je l’adore, c’est un peu comme pour nous laisser le temps de pénétrer dans un autre univers sans nous brusquer !

  2. Très joli billet… d’ailleurs, je découvre ton blog, et je le trouve très intéressant, ça me donne plein d’idées pour de futures (et hypothétiques!) escapades parisiennes… Bravo :)

Leave A Reply