#009: Jardiner au Palais de Tokyo

0

Tout n’est pas rose au Palais de Tokyo. Ni rouge, ni bleu, ni ce que tu veux.

Paris 081

Il y a du « destroy travaillé » à l’intérieur, c’est chic, c’est tendance, c’est in. Mais ne vous laissez pas abuser : toutes les expositions ne sont pas bonnes à voir. Tenez par exemple en ce moment, l’expo Spy Numbers : laissez tomber. C’est 4€50 l’entrée, mais c’est déjà trop, ça sent l’expo-d’été-pour-faire-rentrer-l’argent-pendant-les-travaux à plein nez. L’arnaque absolue, quoi. En revanche, il paraît que l’expo Cartier Bresson n’est pas mal du tout. Oui, parce qu’une aile abrite la création contemporaine, et l’autre l’art moderne de la Ville de Paris.

Si l’intérieur est « destroy travaillé », l’extérieur est « destroy juste crade ». On ne le voit pas sur la photo, mais le sol est jonché de détritus sur le parvis, ça sent l’urine et il semble même que nos pieds aient foulé des régurgitations avinées dans les escaliers. Beau de loin, etc.

Paris 087

Mais mais ! Car il y a deux mais. Le site a un intérêt pour deux choses. Vous voyez cette case de verre tout là-haut là-haut ? C’est le Nomiya Restaurant. Depuis le 1er juillet dernier, cette petite chose de 72m² accueille 12 convives au déjeuner et à l’heure du dîner. Autant dire que ça se bouscule au portillon : il reste 8 places les 15 et 17 septembre prochains, vous pouvez vérifier là ! Dans cet éphémère restaurant de poche, on déguste des plats paraît-il gastronomiques (à 60-90€ le repas, je veux mon neveu !) tout en ayant une vue à 360° sur Paris. Cool enough, huh ?

Pour les terre à terre qui prétendraient préférer biner le sol et cultiver eux-même ce qu’ils dîneront ce soir plutôt que de glisser leurs pieds sous la table à 40 mètres du sol, le Palais de Tokyo leur réserve un espace :

Paris 091

Le Jardin Sauvage et le Jardin aux habitants, coincés contre l’édifice en contrebas de l’escalier situé rue de la Manutention. Petit coin de verdure rafraîchissant où, aussi surprenant que cela puisse paraître, des palmiers ont pris racine.

Paris 089

17 habitants du quartier cultivent leur lopin de terre ; tomates, fraises, salades poussent ici. Une poule était apparemment aussi l’une des attractions du jardin, mais un malfaiteur semble s’en être emparé. Gosh !

Supplément crânerie : Le palais de Tokyo, le Palais de Chaillot et la Tour Eiffel sont les trois monuments rescapés des expositions universelles. Tous les autres furent détruits peu de temps après l’exposition pour laquelle ils avaient été bâtis. Et pourquoi le Palais de Tokyo se nomme-t’il ainsi, renchérissez-vous ? Eh bien parce que l’avenue de New-York, qui longe le palais et la Seine, s’appelait « avenue de Tokio » jusqu’en 1945, c’est bien ça, avec un i !

http://www.palaisdetokyo.com/


Afficher www.millechosesaparis.com sur une carte plus grande

Discussion

  1. Je suis allee dimanche a l’expo Cartier Bresson. Les photos choisies sont celles qu’il considerait comme les meilleures. Pas forcement mes preferees.
    Tres « old style » dans la facon de voir les choses mais ce n’est pas si mal de rappeler les principes de bases.

Leave A Reply