#003: Se prendre pour un révolutionnaire à la Conciergerie

0

…ou alors, se prendre pour un roi de France

…ou pour un prisonnier

…ou même plus précisément, pour Marie-Antoinette, ou Danton, ou Charlotte Corday, ou Robespierre.

L’édifice a été le théâtre de tant d’évènements historiques que vous avez l’embarras du choix !

Paris (18)

Déjà en leur temps, Vercingétorix et Jules César avaient choisi l’île de la Cité pour se mettre sur le nez. Rien de plus normal qu’on y trouve, quelques poignées d’années plus tard, la première demeure des rois de France, le premier palais de justice où sera rédigé le premier code civil, et la Sainte Chapelle.

Avant de pénétrer dans l’ancienne demeure royale, ne manquez pas la tour de l’horloge (la première à gauche, carrée) : vous y verrez la toute première horloge publique du pays, installée en 1370.

Paris (15)

A l’intérieur, les époques s’entrechoqueront : la salle des gens d’Armes (le plus grand réfectoire jamais vu, les 3000 gardes et fonctionnaires prenaient leurs repas sous ces voûtes)…

Paris (47)

…transformée en cachot après le départ de Charles V, alimentait en prisonniers le palais de justice situé juste au-dessus.

Un intendant, appelé Concierge, s’occupait d’assurer l’ordre et de gérer les lieux, les entrées et les sorties de prisonniers notamment.

Conciergerie17

C’est donc « tout naturellement » que les geôles les plus insalubres du royaume furent utilisées pour écrouer les opposants lors de la Révolution Française. Rares sont ceux qui ressortirent de ces murs autrement que pour être guillotiné… Plus de 2800 têtes tombèrent !

Paris (27)

La plus célèbre prisonnière fut sans nul doute Marie-Antoinette, isolée des autres détenus et surveillée nuit et jour par deux gardes.

Supplément crânerie : A l’époque où la Conciergerie était un palais royal, une passerelle de bois enjambait la Seine. Elle servait uniquement au souverain et aux magistrats. Celle-ci fut détruite lorsque l’édifice devint une prison. Et à l’étage supérieur, là où se trouve l’actuelle salle des pas perdus du Palais de justice, il y avait auparavant la Grande Salle haute où le roi présidait les cours plénières. Accessoirement, il y organisait quelques banquets. La palme du plus long banquet revient à Philippe le Bel en 1313 : avec son gendre Edouard II d’Angleterre, ils restèrent attablés huit jours !!!

Truc utile : Des visites guidées d’une heure environ ont lieu tous les jours à 11h et à 15h. Si tous les intervenants ne se valent pas, cela reste le meilleur moyen de découvrir la riche histoire de la Conciergerie !

http://conciergerie.monuments-nationaux.fr/


Afficher www.millechosesaparis.com sur une carte plus grande

Discussion

  1. Je découvre votre blog aujourd’hui, via ParisInSitu.
    Les photos sont top, les textes très sympas … Je reviendrai ! Et je vais aller voir son grand frère londonien !

    J’ai un souvenir assez précis d’une soirée de gala de grande école dans la salle des Gens d’Armes il y a … très longtemps 😉 Quel cadre exceptionnel !

Leave A Reply